LAVAUR FC : site officiel du club de foot de LAVAUR - footeo

Abi Lavaur b

La Dépêche du Midi

U.S. Albi-F.C. Lavaur, le derby passion

 

Derby J - 1. L'heure du grand derby tarnais est arrivé. Le S.O. Mazamet nous excusera - qui a déjà livré deux derbys tarnais à Albi (perdu 2 à 0) et en recevant Lavaur (gagné par 4 à 1) - mais le derby tarnais avec un grand D. c'est celui qui oppose, depuis deux saisons maintenant que le F.c.l. est monté en honneur, Albi à Lavaur et réciproquement. Parce que ce sont les deux clubs phares du département : le classement actuel le prouve encore, qui place d'ailleurs Lavaur en tète et toute la saison passée aussi. Parce qu'il y a surtout un contexte particulier autour d'Albi-Lavaur : de vieilles connaissances, certaines réminiscences... D'anciens Albigeois qui sont passés, il y a deux ans, dans le camp adverse (Lacoste, Danimbe), plus anciens encore les entraîneurs, Ruben Martinez et Patrick le Gougginsperg, qui ont porté les couleurs de la préfecture à la belle époque.

 

L'époque (bien lointaine) où seule l'U.S. Albi faisait référence et où tous les meilleurs passaient par l'U.s.a.

 

Et puis, tandis qu'Albi descendait en honneur et n'arrive plus à en sortir, Lavaur montait en division honneur pour la première fois de son histoire...

 

Et les « verts • allaient faire parler d'eux.

 

Lavaur a toujours battu Albi...

 

C'est juste un peu exagéré. Car Lavaur n'effectue que sa deuxième saison en honneur et n'a donc rencontré que deux fois. Albi, Tan passé : le 24 septembre 1988, a Albi, le F.c.l. l'emportait par 1 à 0 et, en avril dernier, à Lavaur, le F.c.l. gagnait encore par 1 à 0.

 

Entre-temps, on s'en souvient, l'U.S. Albi avait porté réclamation sur le premier match qu'il avait finalement gagné sur tapis vert. Mais Lavaur a prouvé sur les « pelouses » vertes qu'il gardait la suprématie sur le football tarnais. Vieille histoire...

 

Cette saison, les choses ont (un peu) changé, côté albigeois surtout.

 

Si Lavaur continue à surprendre dans cette division a tel point que les observateurs en font l'un des favoris pour ta montée - à son corps défendant - Albi réussit bien mieux cette saison avec une équipe mieux structurée où les nouvelles recrues ont beaucoup apporté. Mais voilà, depuis plus d'un mois, elle subit quelques contrecoups dus à son échec en Coupe de France qui a laissé des traces et à des problèmes d'effectifs avec, en particulier, le départ de Fethi à Rodez. Mais ses deux tous derniers matches nuls, accrochés à l'extérieur, semblent indiquer que « l'hémorragie » est stoppée. Mercier est passé stoppeur (justement), Deltruel est rentré... devant. Mais on ne marque toujours pas.

 

A Lavaur, phénomène inverse. La crise de confiance, c'est du passé et les « verts viennent à Rigaud plein d'ambitions. Le match sera serré et disputé, c'est sûr. Un vrai derby passion au pays (du football) passion.

 

Jean-Claude AMIGUES.

 

Jean-Pierre Barrau

On a été battu en agressivité

 

On sait que l'entraîneur de PU .S. Albi, Jean-Pierre Barrau, est un perfectionniste pas facile à contenter. Il est servi actuellement ! Car s'il est toujours resté tempéré alors que tout marchait bien en début de saison, il a quelques bonnes raisons d'être inquiet à la veille de ce derby.

 

«... Les deux récents résultats à l'extérieur n'ont rien changé au problème. Nous ne marquons pas de but. De plus, il a fallu réorganiser l'équipe après le départ de Fethi : c'est Mercier qui est passé stoppeur, Boulade et Dalmas arrières latéraux, Deltruel qui effectue un bon retour, jouant plus devant. Mais on se cherche encore et il y a certaines défaillances individuelles qui nuisent à l'efficacité. Pour samedi, il y a encore deux incertitudes : Polo et Aradi qui ne se sont pas entraînés mardi et se ressentent de points de contracture. S'ils sont out, il faudra puiser dans la réserve (qui joue en ouverture) pour le banc des remplaçants. Barrau reste réaliste : •... On reçoit une équipe de tête, ambitieuse, qui revient fort. On va essayer de se mettre à la hauteur. L'an passé, on a été aussi battu en agressivité, j'espère une réaction de mes joueurs. On a travaillé cette semaine la vitesse d'exécution par rapport à la rapidité des attaquants de Lavaur qui a aussi un bon milieu de terrain... ».

 

Abstraction faite de la dynamique du résultat assez positif à Saint-Gaudens (1 à 1) et à Saint-Girons (0 à 0), l'U.s.a. joue la même partition tous les week-ends : elle tient bien derrière, mais elle rate les occasions devant. Barrau fait appel à la Fibre sensible par rapport au « derby de la saison ».

 

« S'ils ne se surpassent pas ce soir, ce ne sera pas la peine samedi prochain. Car on a un mois de trêve ensuite-. ».

 

Patrick Gougginsperg

Albi est difficile à manoeuvrer

 

Patrick Gougginsperg connaît bien l'équipe actuelle d'Albi pour l'avoir vu jouer plusieurs fois cette saison. Le retour de Deltruel en pointe par exemple ne lui a pas échappé. Ce ne sera donc pas tactiquement une surprise pour lui. Et il se méfie de la relative « méforme » des Albigeois. On s'attend à un match serré, très disputé, car Albi est très bien organisé en défense avec on bon axe central défensif difficile à manoeuvrer. Et avec un excellent gardien. On n'a plus de problèmes d'effectif : Benoa a effectué une bonne rentrée de­puis quinze jours, Bonafé n'a joué qu'avec l'équipe II, Devant, Garric et G Bizié, qui s'est bien intégré dans notre système offensif, sont au mieux de leur forme. C'est pourquoi Danimbe reste douzième homme... ».

 

Quand on lut demande pourquoi, le F.C. Lavaur ne veut pas avouer qu'il veut, jouer les premiers rôles, Patrick Goussinsperg reste tout simplement réaliste : « ... Cugnaux qui a déjà trois points d'avance avant la fin des matches aller a le meilleur effectif pour la montée. Ils se feront peut-être accrocher, on ne peut pas jouer toute la saison sur un nuage », mais il ne faut pas rêver. L'an passé, nous avions terminé cinquième. Nous avons dit qu'il fallait faire mieux cette année et nous sommes seconds. C'est très bien comme ça...

 

On s'est surtout bien sorti d'une période de doute qu'on avait connue plus tard l'an passé. Toujours a cause du faux pas en Coupe de France. C'est grâce à la force morale et a la solidarité du groupe qui s'est toujours serré les coudes. Nous venons de faire un bon match au T.f.c. qui nous attendait de pied ferme... ».

 

Sûr que Lavaur aura la partie plus facile, samedi, sur le terrain d'Albi, n'ayant finalement rien à perdre. Avec un état d'esprit a l'opposé de ce qu'on appelle communément la grosse tête...

 

J.-C. A.

 

Les équipes

Albi : 1. Labit; 2. Boulade; 3. Delmas. 4. Mercier; 5. Zandona. 6. Once; 7. Polo; 8. Deltruel. 9. Budka; 10. Zahui; 11. Abadi. 12Guilloi; 13. Delga.

 

Lavaur: 1. Massol; 2. Delli; 3. Lauriac. 4. Suquet; 5. Lacoste. 6. Bizié; 7. Cresp; 8. Galy. 9. Assié; 10. Benos; 11. Garric. 12. Danimbe; 13. Aninat.

 

Les buteurs

U.S. Albi: Budka    (1); Once (2); Zahui (3);   Aba­di (1); Fethi (1); Delga   (I); Deltruel (1).

F.C. Lavaur : Galy (5  dont 4 penaltys); G'Bizié (2); Danimbe (4); Assié      (2); Cresp (2).

 

La Dépêche du Midi

Opposition de style et de cheminement

 

Ce sera le match des oppositions de style. Et de cheminement aussi depuis le début de la saison. Le bilan chiffré ci-contre montre bien qu'Albi ne perd pas trop de buts, mail n'en marque pas (assez) non plus, tandis que Laveur marque pas mal mais a une défense plus perméable. Encore qu'elle a surtout pris l'eau à deux matches coup sur coup, à Cugnaux et à Mazamet.

 

Quant au cheminement, Lavaur semble avoir remonté le courant au moment où Albi ne s'en est pas tout à fait sorti. Encore qu'un nul à Saint-Gaudens, c'est toujours probant.

 

L'U.S. Albi n'a quand même pas marqué de but depuis Cahors (le 15 octobre, 2 à l). C'est la date aussi de sa dernière victoire à domicile. Elle n'a marqué plus de deux buts qu'une fois en recevant Saint-Alban. Elle était alors restée invaincue pendant les six premières journées. Après le creux de la Coupe de France, de Toulouse-Fontaines et du T.f.c., elle reste sur deux nuls à l'extérieur.

 

Lavaur a gagné trois fois à l'extérieur, dont deux fois ses deux dernières sorties ! Et n'a plus perdu depuis sa déroute à Mazamet le 15 octobre, date de la dernière victoire d'Albi. Drôles de graphiques...

 

Tournoi du Pastel n°2 1 an
Tournoi du pastel n°1 1 an
6-0
COLOMIERS / U15 1 an
COLOMIERS / U15 : résumé du match 1 an
1-3
AV.F. 46 NORD / U17 1 an
AV.F. 46 NORD / U17 : résumé du match 1 an
5-1
U19 / CAZES O. 1 an
U19 / CAZES O. : résumé du match 1 an
4-0
U17 / J.S. PRADETTES 1 an
U17 / J.S. PRADETTES : résumé du match 1 an
4-1
LUC PRIMAUBE F.C / U19 1 an
LUC PRIMAUBE F.C / U19 : résumé du match 1 an
0-11
U15 / CAHORS F.C. 1 an
U15 / CAHORS F.C. : résumé du match 1 an
2-2
TLSE METROPOLE FC / U17 1 an