LAVAUR FC : site officiel du club de foot de LAVAUR - footeo

La Dépêche du Midi

 

Lavaur : ne pas se faire   Carboniser

 

La division d'honneur est une compétition sans répit. Celui qui s'autorise un relâchement, aussi minime soit-il, s'expose à la déconvenue. Face è à Carbonne, samedi, le F C Lavaur devra éviter les erreurs de Millau

 

Le FC Lavaur, à Millau, a subi ce cas de figure : une inconsciente décompression en première mi-temps a donné l'occasion à l'adversaire du jour de croire en son étoile ; plus d'envie, plus de mobilité qu'un petit but est venu récompenser. Après, il a fallu courir après le score mais les minutes passèrent, les occasions s'envolèrent, et le coup de poignard vint. Comme un scénario écrit d'avance, inéluctable.

 

Dans tout, se tromper n'est pas une erreur. L'erreur, c'est de se tromper deux fois. Le match à Millau doit convaincre les joueurs du président Breffel que rien ne vient si l'on n'y met pas tout. Un tout individuel au service d'un tout collectif. Une présence physique et mentale au service d'une finition lucide. Avec constance et sans oubli.

 

Carbonne avait battu Balma

 

Car, samedi, en recevant Carbonne, au stade municipal, à 18 heures, il faudra ne rien oublier. Carbonne, équipe en forme du moment, cohabitation réussie de défensif rageur et d'offensif inspiré, forte d'attaquants capables seuls de faire la différence, seule équipe à avoir vaincu Balma à Balma, bénéficie d'un courant ascendant. Point de complexe et l'envie de toujours remettre sur le tapis la même détermination.

 

Contre cet épouvantail haut-garonnais, il faudra du Lavaur au top. Du Lavaur comme on a pu en voir parfois, par périodes. Là, il sera question de se surpasser 90 minutes. Et de se souvenir qu'au match aller, le retour au score du dernier instant concrétisait une poussée organisée mais venait après un début de match catastrophique. Avoir des ressources quand on a le dos au mur ne suffit pas pour gagner régulièrement. Il est important que les coéquipiers de Poujade prennent leur sort en main avant que le sort ne les condamne à la réaction.

 

Causse et Cissoko dans le groupe

 

Concernant l'effectif, le collectif ne doit pas faire une fixation sur la blessure de Messaoudi, élément important du potentiel offensif, l'occasion sera donnée à d'autres de tenter de prouver leurs qualités de finisseurs. On retrouvera dans le groupe Causse et Cissoko, venus rejoindre Breffel, Figuereido, Combes, Zoto, Poujade, Suquet, Cathale, Bouagli, Espinosa, G. Bizié, Thénégal Lichardos.

 

En baisser de rideau, à 20 heures, la réserve reçoit Onet. Après sa mini défaite à Castres avec un effectif totalement remodelé, Venzal reste optimiste. Contre Onet, il récupère plusieurs joueurs, ce qui redonne à cette équipe l'occasion de rebondir. Car nous ne sommes qu'à mi-championnat. Mais rien n'est acquis d'avance, surtout contre des Aveyronnais éduqués à ne jamais renoncer.

 

Chez les jeunes.

 

Les moins de 17 ans vont à Rives, les moins de 15 ans se déplacent à Albi et reçoivent Montauban. Quant aux moins de 13 ans, Castres à domicile et Graulhet à l'extérieur sont au programme.

 

DH : battu 2-1 par Carbonne

Lavaur avait oublié le réveil

 

Le FC Lavaur s'est réveillé trop tard, après avoir pris deux buts en 14 minutes. Et la belle série de victoires consécutives s'est brisée comme un mauvais rêve...

 

A Lavaur. — Carbonne bat Lavaur par 2 à 1 (mi-temps : 2 à 0).

Bon arbitrage de M. Fagot.

Pour Carbonne : Alarcon (6e), Ponzio (14e).

Pour Lavaur : Marteau (701).

Changements à Lavaur : Combes et Zoto par Marteau et Cathala (45e).

Avertissements pour Carbonne : Ponzio.

Pour Lavaur : Cissoko.

Exclusions de Rivenet et Poujade (68e).

 

Lavaur a gâché l'occasion qui lui était offerte de prendre de vraies distances avec la zone dangereuse. Le contrecoup inconscient de la victoire à Balma s'est traduit par une absence collective d'un quart d'heure au cours de laquelle Carbonne, toujours à l'affût derrière le leader, a pris un avantage avéré suffisant au terme de la rencontre.

 

Ainsi, dès la première minute, les Haut-Garonnais obtiennent un corner mal bloqué par Breffel. Vont suivre plusieurs occasions chaudes se ressemblant toutes : de longs ballons aériens de l'arrière-garde carbonnaise qui affolent une défense tarnaise mal positionnée. Par deux fois, Breffel va repousser le danger. Mais l'avertissement ne fait pas réagir les coéquipiers de Poujade. Alarcon, en embuscade, profite d'une tête mal assurée pour fusiller le portier vauréen. Les Tarnais vont rester sans réponse jusqu'à ce tir de Ponzio de 35 m en lob que Breffel, figé, regarde simplement passer au-dessus de sa tête. Le premier quart d'heure n'est pas terminé et déjà la messe semble dite. Face à la supériorité physique de Carbonne, la solution théorique pour Lavaur va résider dans la recherche du jeu au sol. Mais là, problème. Abandonné aux faux rebonds, l'état du terrain ne permettra pas le développement du jeu. La fin de la première mi-temps faite de coupures pour blessures répétées n'apportera que monotonie.

 

Malgré le sang neuf

 

En deuxième période, du sang offensif transforme l'état d'esprit des Vauréens. A sens unique, Carbonne, replié sur ses bases, va gérer son avance sans trop de souci. La relative fébrilité de l'axe central haut-garonnais laisse augurer un changement de scénario. Ainsi, quand Marteau transforme à la 70e minute un penalty suite à une faute sur Lichardos, on se dit que le scénario du match aller, au cours duquel Lavaur mené par 2 à 0 était revenu sur la fin, pourrait bien se reproduire. Mais l'énergie déployée ressemble plus à celle du désespoir qu'à une stratégie organisée. Il y aura bien quelques occasions franches, deux cafouillages monstres à trois mètres du but, une tête à bout portant de Marteau qui mieux gérée aurait dû finir au fond tant il se trouvait seul face à un Malherbe désemparé. En contre, Carbonne ne parviendra pas à tuer le match, d'où une fin crispante, faite de longs ballons vers la surface de réparation haut-garonnaise, de corners à répétition sans que le score ne soit rééquilibré.

 

Au terme, la victoire de Carbonne est logique. Les Tarnais, amplement dominateurs en deuxième mi-temps, peuvent se mordre les doigts d'avoir oublié qu'un match se démarre à fond dès la première minute, surtout face à la détermination des protégés de Fauré. Cette carence n'est cependant pas une surprise tant elle s'est renouvelée plusieurs fois cette saison. Elle symbolise la relative fragilité d'une équipe qui se trouve de suite en danger quand sa qualité principale, la générosité, n’est pas au rendez-vous. Dès samedi prochain, contre Labège, autre club concerné par la deuxième partie du championnat, les coéquipiers de Cissoko devront tirer les leçons d’un échec qui les oblige à repousser plus tard la tranquillité d’esprit.

 

Tournoi du Pastel n°2 1 an
Tournoi du pastel n°1 1 an
6-0
COLOMIERS / U15 1 an
COLOMIERS / U15 : résumé du match 1 an
1-3
AV.F. 46 NORD / U17 1 an
AV.F. 46 NORD / U17 : résumé du match 1 an
5-1
U19 / CAZES O. 1 an
U19 / CAZES O. : résumé du match 1 an
4-0
U17 / J.S. PRADETTES 1 an
U17 / J.S. PRADETTES : résumé du match 1 an
4-1
LUC PRIMAUBE F.C / U19 1 an
LUC PRIMAUBE F.C / U19 : résumé du match 1 an
0-11
U15 / CAHORS F.C. plus de 2 ans
U15 / CAHORS F.C. : résumé du match plus de 2 ans
2-2
TLSE METROPOLE FC / U17 plus de 2 ans