LAVAUR FC : site officiel du club de foot de LAVAUR - footeo

La Dépêche du Midi

 

Lavaur toujours en quête de points


A trois journées de la fin, rien n'est encore décidé dans le bas du tableau. Nombre d'équipes se tiennent en deux points, juste devant Millau totalement concerné pour son maintien en DH, Lavaur a la lourde tâche de se déplacer à Tarbes, solide formation qui occupe la deuxième place.

 

Côté tarnais, on reste très prudent. La dernière sortie en date s'étant soldée par un cuisant échec, 3 à 0, à Onet, formation prenable. Personne ne se permet d'être satisfait de la situation actuelle. Les deux derniers matches à domicile, victoires en championnat contre Cugnaux et en coupe contre Balma, ont remis l'équipe sur de bons rails.

 

Le résultat inattendu face à Balma a été acquis grâce à un maximum de réussite (une occasion, un but) et au bénéfice d'une maladresse flagrante des attaquants adverses. L'esprit de solidarité qui a prévalu est à l'origine de ce bon résultat, qualité défensive majeure de Lavaur.

 

A Tarbes, il sera question de faire preuve d'autant de rigueur, espérant le même irréalisme adverse. Offensivement, les failles qui se présenteront devront être considérées avec une attention maximum.

 

Car dans le contexte actuel, les coéquipiers de Cissokho ont un intérêt évident à revenir avec des points de ce déplacement. Obtenir un résultat positif ouvrirait des horizons plus sereins, dans cette dernière ligne droite, moment clé mentalement de ce championnat indécis.

 

Tarbes pour l'honneur

Tarbes, sans complexe et sans retenue, ne joue plus que pour l'honneur son rôle achevé d'outsider. Mais cette équipe, après un passage à vide, reste sur de bons résultats (victoire face à Luzenac 2 à 0).

 

Fidèle à sa réputation montagnarde, toujours complète dans chacune de ses lignes, on saura se souvenir que le nul obtenu par les Vauréens à l'aller le fut, après retour au score, grâce à un bon match de tous. Autant dire qu'un autre nul, même s'il ne rapporte qu'un petit point, reste un objectif cohérent.

 

L'effectif, après quelques jours de répit, reste stable. Zoto, toujours blessé à une cuisse, manque à l'appel. Espinosa, début de publagie, est incertain. Le groupe probable : Breffel, Suquet, Poujade, Bouasli, Lichardos, Figuereido, Combes, Cissokho, Cathala, G. Bizié, Messaoudi, Inconnu, Causse.

 

L'équipe réserve se déplacera à Mazamet. Les voisins tarnais ont besoin de points pour se sauver et Lavaur d'une victoire pour rester en bonne place sur le podium. Donc, il y a fort à parier qu'on assistera à un match indécis.

 

Les protégés de Venzal savent qu'ils tiennent leur destin entre leurs mains mais Mazamet ne l'entendra pas de la même oreille.

 

Les 17 joueront leur dernier match contre Pont-de-1'Arn. Les 15 iront à Colomiers et à Rives. Enfin, les moins 13 recevront Rives pour l'avant dernier match de championnat, avec le souci de continuer à progresser.

 

Lavaur n'est pas sauvé

Cette nouvelle défaite, même à l'extérieur, complique les choses pour le maintien à deux journées de la fin. Car le FC Lavaur est revenu dans la zone rouge.

 

A Tarbes. — Tarbes bat Lavaur 2 à 1.

Buts d'Edwige (57') et Goti (80) pour Tarbes.

Espinosa (86e) pour Lavaur.

Avertissements : Pueyo et Sancho à Tarbes, Lichardos à Lavaur.

Changements à Lavaur : Figuereido par G. Bizié (45°) ; Cçmbes par Messaoudi

(69e) et Cissokho par Espinosa (82e).

Arbitrage de B. Bègue.

 

Pas de surprise à Tarbes ce samedi soir ; le plus fort, le plus complet collectivement et techniquement l'a emporté. Les Pyrénéens, à domicile, ont su démontrer que leur seconde place au classement n'était pas le fruit du hasard. Souvent maîtres du ballon, prompts à enchaîner en triangles, profitant de la vitesse de course de leurs attaquants et de l'intelligence de jeu de leur n. 10, Goti, les Tarbais ont joué le jeu sans retenue malgré l'absence d'enjeu les concernant. Il est à espérer que leur détermination du jour restera identique jusqu’à la fin du championnat.

 

La volonté vauréenne, qui avait permis aux coéquipiers de Breffel de venir à bout de Balma. n'a pas suffi. On sait combien le facteur réussite intervient souvent en football ; si contre Balma la chance était tarnaise, elle ne le fut point à Tarbes, pour preuve le premier but encaissé : un corner joué en retrait à l'angle de la surface repris de plein fouet par le latéral lancé. La trajectoire parfaite permet au ballon d'aller se loger dans la lucarne opposée sans que Breffel ne puisse intervenir. Un coup qu'Edwige tentera d'autres fois sans réussite. Ce soir-là, elle était sienne.

 

Or, ce but intervint au bout d'un petit quart d'heure de jeu en deuxième période au cours duquel Lavaur, mieux organisé, était parvenu à quadriller correctement le terrain et tenir le ballon. L'entrée en jeu de G. Bizié avait donné l'ébauche d'une maîtrise collective dans le camp adverse, sans pour autant parvenir à inquiéter Rouches.

 

Le plus important à venir

Car, en première période, les Tarnais s'étaient contentés de défendre avec plus ou moins d'inspiration, palliant parfois au plus pressé, mais incapables d'enchaîner les passes, trop souvent maladroits dans la transmission. Ce dont Tarbes profitait pour maintenir sa pression. Usant de ballons longs dans le dos de la défense et profitant d'appels croisés permanents de ses attaquants, les Pyrénéens, sans se créer de véritables occasions franches, offrait un jeu plaisant. Lavaur, condamné au contre, aurait pu ouvrir le score sur une frappe détournée en corner.

 

Après la pause, vint donc ce but malheureux. A partir de ce moment-là, Lavaur ne peut plus se contenter de gérer le nul. Cherchant à peser offensivement, la maîtrise défensive se réduit, ce dont Tarbes profite. Libérés par leur but, à une touche de balle, sans cesse en mouvement, les joueurs de Ferrer se font plaisir. Et à ce jeu de chat et souris, Lavaur va s'incliner une deuxième fois : suite à contre plein axe, l'attaquant tarbais parti à la limite du hors-jeu s'en va vaincre Breffel d'un plat du pied efficace.

 

Dès lors, on ne voit plus comment la tendance pourra s'inverser. Le but d'Espinosa, suite une frappe lointaine, redonner un semblant d'espoir aux Tar nais, une reprise de volée de Lichardos contrée « in extremis : aurait pu donner le point du nul.. Mais il était écrit que le plu complet devait l'emporter. Uni victoire qui conforte la deuxième place de Tarbes, synonyme de mauvais résultat pour Lavaur Décidément, c'est jusqu'au bout que cette équipe devra lutter. La pression reste grande à deux matches de la fin et le prochain déplacement chez la lanterne rouge, Muret, n'offre plus d'autre alternative aux coéquipiers de Poujade que la victoire.

 

Il reste à espérer que le courage et la détermination, qualités vauréennes, ne soient pas atteintes par cet échec. Le match le plus important reste celui à venir.

 

Tournoi du Pastel n°2 1 an
Tournoi du pastel n°1 1 an
6-0
COLOMIERS / U15 1 an
COLOMIERS / U15 : résumé du match 1 an
1-3
AV.F. 46 NORD / U17 1 an
AV.F. 46 NORD / U17 : résumé du match 1 an
5-1
U19 / CAZES O. 1 an
U19 / CAZES O. : résumé du match 1 an
4-0
U17 / J.S. PRADETTES 1 an
U17 / J.S. PRADETTES : résumé du match 1 an
4-1
LUC PRIMAUBE F.C / U19 1 an
LUC PRIMAUBE F.C / U19 : résumé du match 1 an
0-11
U15 / CAHORS F.C. plus de 2 ans
U15 / CAHORS F.C. : résumé du match plus de 2 ans
2-2
TLSE METROPOLE FC / U17 plus de 2 ans