LAVAUR FC : site officiel du club de foot de LAVAUR - footeo

La Dépêche du Midi

 

Réactions

Marc Rivère

• L'entraîneur du FC Lavaur reconnaissait la valeur supérieure des vainqueurs mais avouait : « Cette expulsion est sévère. Ça fausse tout le match. Déjà à onze face à une équipe très forte, cela aurait été dur aujourd'hui.

 

Là, c'était mission impossible. Le carton est sévère. Car en face il n'y a pas eu un jaune. A la mi-temps, à 3-0, notre volonté était de rester digne et de réagir.

 

On l'a fait. En marquant deux buts et en jouant mieux avec de meilleurs placements qui nous ont coûté ces buts. De plus, on était handicapé : notre gardien en particulier était sur une jambe ».

 

C'est vrai qu'il n'est pas exempt de tout reproche sur plusieurs buts.

 

Le président Breffel

• « C'était trop mal barré d'entrée. Avec ce but. Et surtout l'expulsion. On ne sentait pas cet arbitre, M. Berges. Il nous avait mis six jaunes contre Balma... »

 

M. Mitrano

•  Le président de la ligue avouait au micro de Gilbert Souyris avoir eu une belle finale, très ouverte.

 

« C'est rare de voir sept buts avec les systèmes de jeu actuels ultra-défensifs. Les deux équipes nous ont offert un beau spectacle digne de la coupe du Midi. Revel fait un beau vainqueur, Lavaur un digne perdant.

 

Olivier Suquet

•   « C'est une énorme déception. Au bout de cinq minutes, le match est terminé. Une erreur défensive sur le premier but, cinq minutes plus tard, une erreur d'arbitrage. Le match était alors joué. Malgré tout, on a prouvé à dix que l'on pouvait tenir la route. Il nous a manqué un rien de revenir à deux à un en fin de première mi-temps, mais on encaisse un troisième but magnifique. A 3 à 0 à la mi-temps, notre objectif était de rester digne en seconde période. On a montré que l'on était capable déjouer. A 11 contre 11 Je suis certain qu'il y avait quelque chose à faire, même en étant mené 1 à 0 d'entrée de jeu. La preuve, c'est qu'on est revenu-è 3 à 1, on les a bougés, mais on a pris 2 buts en contre alors qu'on se jetait à l'abordage. Il nous a manqué ce soir un brin de percussion offensives. Mais le problème n'est pas nouveau. Il perdure depuis le début de la saison. Nous devrons la saison prochaine repartir sur la dynamique de cette finale pour relancer le club. Nous sommes sur la bonne voie. »

 

En Bleu et Jaune

 

Les derniers échos de la journée

 

Loyal

•  Gilbert Souyris, président du district du Tarn de football, s'était transformé en « Monsieur Loyal » et a tenu le micro durant les deux rencontres. Avec un certain bonheur.

 

Ambiance

•  Les supporters de Lioujas et Montbéqui, dont les équipes assuraient le lever de rideau en finale de la coupe du Midi féminine, ont agréablement chauffé le stade. En chanson et dans la bonne humeur. Une belle leçon de fair-play.

 

Retraite

•  Le sympathique Pierrot Cathala, inamovible concierge du stade de La Chevalière depuis vingt-cinq ans, prendra sa retraite. Toujours disponible et souriant, il aura vu défiler dans les couloirs du stade plusieurs générations de footeux et de rugbymen. Des célèbres et des moins connus.

 

Tarnais

•  Beaucoup de Tarnais dans l'équipe revéloise. Des Castrais surtout, comme Omar Sadaoui, les frangins Chemel et Samuel Bonnet, très malheureux cette saison et qui aura été le grand absent de cette finale.

 

Solide

•  Olivier Suquet, longtemps incertain, aura finalement tenu sa place, apportant son expérience à ses jeunes partenaires. « II suffit que cela tienne la première minute, disait-il. Après, ça ira ».

 

Supporters

•  De nombreux supporters vauréens avaient fait le déplacement, soit en voiture particulière, soit avec le bus mis sur pied par les moins de 17 ans du club. Grimés comme au plus beau jour, ils allaient parfaitement tenir leur rôle du 12e homme.

 

Famille

•  La famille Poujade s'était agrandie d'un élément samedi dans les tribunes de La Chevalière puisque le chien « Hobby », lui aussi grimé de bleu et blanc, avait fait le déplacement pour supporter le tonton.

 

Retrouvailles

•  Philippe Jarriot, aujourd'hui Revélois, a laissé beaucoup d'amis à Lavaur, club où il a évolué pendant trois saisons. Après une minute de jeu et son but plein de sang-froid, en avait un peu moins.

 

Anciens

•  Beaucoup d'anciens joueurs vauréens étaient dans les tribunes de La Chevalière. Parmi eux, Patrice Insa et Jérôme Galy, aujourd’hui à Castelnaiidary. Patrick Gougginsperg était lui aussi un observateur attentif.

 

Radio

•  Les Vauréens, qui n'avaient pas pu faire le déplacement jusqu'à Mazamet, ont pu suivre le match en direct et intégralement sur les ondes de Vaurevox. René Pages et Jean-Louis Claustre ayant commenté la rencontre depuis le stade de La Chevalière.

 

Président

•  Tout un aéropage de personnalités se trouvait dans les tribunes de La Chevalière. Parmi elles, le maire de Revel Alain Chatillon, Jo Dalla Riva, l'adjoint aux sports de la mairie de Lavaur, et bien évidemment William Mitrano, le président de la Ligue Midi-Pyrénées de football.

 

Victoire

•  La dernière victoire de Revel en coupe du Midi datait dfe 1949. C'était lors de la première édition de la compétition. Le FC Lavaur devra attendre encore un peu pour figurer au palmarès. Seulement trois équipes tarnaises ont remporté la coupe du Midi, FUS Albi, l'ES Castres et le SO Mazamet.

 

Avenir

• Le FC Lavaur et l'US revéloise préparent déjà activement la saison prochaine. Si le groupe tarnais ne devrait pas connaître de gros chambardement, on annonce, du côté de Revel, le Mazamétain Frédéric Crémadès ainsi que le gardien de Montauban (CFA), Serge Lavigne.

 

Tournoi du Pastel n°2 1 an
Tournoi du pastel n°1 1 an
6-0
COLOMIERS / U15 1 an
COLOMIERS / U15 : résumé du match 1 an
1-3
AV.F. 46 NORD / U17 1 an
AV.F. 46 NORD / U17 : résumé du match 1 an
5-1
U19 / CAZES O. 1 an
U19 / CAZES O. : résumé du match 1 an
4-0
U17 / J.S. PRADETTES 1 an
U17 / J.S. PRADETTES : résumé du match 1 an
4-1
LUC PRIMAUBE F.C / U19 1 an
LUC PRIMAUBE F.C / U19 : résumé du match 1 an
0-11
U15 / CAHORS F.C. 1 an
U15 / CAHORS F.C. : résumé du match 1 an
2-2
TLSE METROPOLE FC / U17 1 an