LAVAUR FC : site officiel du club de foot de LAVAUR - footeo

La Dépêche du Midi

 

DH : à Montauban

Lavaur en danger

 

Malgré son premier bon résultat face au TFC 3 (1-0), le FC Lavaur sera en danger ce samedi à Montauban 2 pour le deuxième match de championnat.

 

Même si le premier résultat du FC Lavaur est positif, samedi dernier, face aux jeunes du TFC, il va falloir confirmer pour la deuxième rencontre. Et elle ne sera pas de tout repos puisque les hommes de Marc Rivère vont devoir se déplacer à Montauban, la réserve du CFA.

 

Le MMF qui a ouvert aussi victorieusement la saison samedi (1-0 face à Revel, un gros calibre) et qui s'affirme bien comme un prétendant aux places d'honneur avec un bel effectif dont on relève les noms de Barrau, N'Diaye Kanga. Et puis il n'est jamais facile de jouer et de gagner à la Fobio. Ça fera donc une belle cote.

 

Les autres rencontres du club

Samedi    4 septembre :

Moins de 13 ans en match amical à 15 heures, au terrain annexe du stade municipal, contre Gaillac.

Dimanche 5 septembre : Equipe 2 en championnat à Rodez. Match à 15 heures.

Equipe 3 en championnat contre Labruguière à 15 heures, au stade municipal de Labastide-Saint-Georges.

Ecoie de foot

Les inscriptions de l'école de football ayant débuté, vous pouvez contacter le secrétariat du club", tél. 05.63.41.44.70, pour tous renseignements et inscriptions.


Foot : Lavaur à Montauban

Les pieds sur terre.

 

Démarrer le championnat par une victoire ne fait de mal à personne. A Lavaur, où chacun connaît depuis un certain temps le prix de la galère, ce type d'événement positif est vécu comme un encouragement. Le président Breffel fait remarquer que depuis plusieurs saisons, le premier match ne s'était jamais soldé par une réussite, il veut donc voir dans ce résultat un signe du destin, comme si le bout du tunnel s'entrevoyait, mais sa prudence reprend très vite le dessus. « Une saison est longue, nous pourrons faire un premier point dans cinq matches, après avoir reçu Tarbes ».

 

Prudence de raison... Le calendrier des Tarnais les met d'entrée en confrontation avec les meilleures équipes sur le papier : Montauban, Revel, Luzenac, Labège et Tarbes. Excusez du peu ! Autant dire que les trois points pris contre le TFC, s'ils donnent du baume au cœur de chacun, ne sont en aucun cas une fin de soi, et que le moindre relâchement pourrait se payer cher.

 

Ainsi, à titre de deuxième test, Lavaur-Labastide se rend, ce samedi, à 20 heures, à Montauban. Un duel intéressant entre deux victorieux du premier match. Montauban a su se défaire à domicile de Revel, preuve de l'efficacité et du potentiel de cette formation. Auteur l'an dernier d'un début de saison canon, nul doute que les protégés d'Aouiriri auront l'ambition de renouveler cette performance ; la victoire contre Revel, équipe solide et expérimentée, donne un avant-goût des qualités montalbanaises, réserve bénéficiant des retombées de préparation de sa formation première. Les Tarnais savent à quoi s'en tenir, eux qui à la même époque, l'an dernier, avaient pris une leçon de football à domicile contre... Montauban. Mais les données ne sont plus tout à fait les mêmes ; l'équipe vauréenne, dans sa composition et dans son état d'esprit, s'est transformée ; du sang neuf, jeune mais déterminé, a fait son apparition. Contre le TFC, si l'équipe a souvent subi la domination territoriale des Toulousains, plusieurs situations de contres menés avec vivacité ont prouvé l'augmentation du potentiel offensif de cette équipe. Pas de quoi s'enflammer, mais assez pour espérer...

 

Ceci étant la préparation physique de certains laisse encore à désirer, et déjà l'on déplore la mise hors-jeu de Bouasli, expulsé lors du match précédent. D'où la nécessité de remanier légèrement la composition. Suquet traîne une douleur à la cheville, Figuereido et Espina ne sont pas encore opérationnels ; c'est donc Zoto, absent le week-end dernier, qui intègre le groupe. Un groupe qui, sur des bases prudentes, doit croire en sa chance, la provoquer, oser gagner en maturité et en ambition.

 

DH : à Montauban, battu 3-1

Lavaur tombe tout seul

 

Pour son premier déplacement, la tâche des Vauréens ne se présentait pas comme une formalité : Montauban réserve de grande qualité, équipe physique, où l'amalgame d'anciens et de jeunes permet d'allier vivacité et maturité. Face à cet obstacle qu'allait-il advenir de la jeunesse tarnaise ? Serait-elle capable de confirmer son premier résultat victorieux contre le TFC ? Autant d'interrogations tranchées par trois erreurs individuelles ôtant tout espoir de réussite, et ce malgré la bonne volonté manifeste et la construction d'un jeu par moment de qualité.

 

Ainsi, alors que le premier quart d'heure avait été équilibré, les Tarnais rentrant mieux dans la partie que d'habitude, une perte de balle à trente mètres du but plein axe donnera Montauban une occasion en or de s'infiltrer dans une défense surprise, ponctuée d'une frappe que Breffel ne peut que repousser dans les pieds d'un attaquant qui avait suivi. Avec sang froid, ce dernier loge le ballon dans la cage vide, les locaux ouvrent le score. Ce coup du sort ne déstabilise pas les Tarnais. Déterminés, posant mieux le ballon, enchaînant régulièrement en passes courtes, ils arrivent plusieurs fois à mettre sur orbite leurs deux attaquants, Gontier et Chemet, mais la défense montalbanaise montrant parfois des signes d'affolement ne cède pas. Lavaur pousse, obtenant coups francs et corners dangereux, mais ne parvient pas à trouver la faille. A deux minutes de la pause, Metgé seul au second poteau place une tête au ras du montant de Saint-Martin.la chance tarnaise est passée.

 

Des regrets

Deuxième période qui va étrangement ressembler à la première. Un cadeau de la défense centrale de Lavaur qui, cherchant trop la relance idéale, va tergiverser pour se faire contrer par le pressing de Montauban. L'enchaînement offensif des attaquants tarn-et-garonnais est tranchant et efficace. Montauban a eu deux cadeaux, Lavaur a pris deux buts. A ce niveau-là, ce type d'erreur ne pardonne pas. Un coup dur pour la jeune formation tarnaise qui va néanmoins continuer à chercher la faille, fidèle à ses qualités de cœur. Mais, l'adversaire, fort de son avance, va profiter des espaces créés par l'équipe qui attaque pour développer des contres de qualité. Le vent du chaos est dans l'air. On sent combien la machine locale est bien huilée, consciente de son potentiel et mise en confiance par le résultat.

 

Mais à la 79e minute, Chemel échappé sur le côté vient en angle fermé battre Saint-Martin.L'espace d'un instant, Montauban va douter. Mais juste un instant, car très rapidement, un ballon en profondeur va permettre aux Tarn-et-Garonnais, suite à une hésitation du dernier rideau vauréen, de faire le break. Montauban-Lavaur, 3 à 1. Le score en restera là.

 

Voilà donc des Tarnais redescendus sur terre. Même si l'opposition montalbanaise a montré, fidèle à sa réputation de début de saison, l'ampleur de son potentiel, Lavaur peut avoir des regrets. Avant deux réceptions très difficiles de Revel, puis Luzenac, ce résultat doit être vécu comme un échec. Les leçons devront vite être tirées pour que la rigueur défensive, qualité vauréenne reconnue, retrouve sa véracité et se mette y service d'une attaque qui a encore montré qu'elle pourrait devenir un atout. A condition da ne pas griller les cartouches en se tirant dans les pattes. Rendez-vous pris dès samedi, à 20 heures au stade municipal.


Ils ont dit

Marc Rivère (entraîneur de Lavaur) : « Aujourd'hui, nous nous battons nous-mêmes. Les trois buts encaissés sont tous des conséquences d'erreurs individuelles payées cash. Le premier but de Montauban, sur la première action réellement tranchante, vient pour nous au pire moment, celui où l'on commençait à bien revenir dans le match. Le deuxième, au retour des vestiaires, nous fait aussi très mal. Quant au troisième... Malgré la défaite, je vois des raisons d'espérer. Nous tenons bien le ballon au milieu et notre potentiel offensif, s'il est encore à améliorer, est intéressant ».

 

Grégory Chemel (attaquant de Lavaur) : « Le réalisme montalbanais a fait la différence, A 2 - 1, on y a cru, mais malheureusement, le troisième but de Montauban est venu trop vite. On est déçus car on était venus pour accrocher un résultat. A la mi-temps, on y croyait même très fort. On savait qu'on aurait des coups à jouer en contre, comme ce fut en particulier le cas en fin de première période. C'est dommage, même si dans l'ensemble, je crois que la victoire montalbanaise est méritée ».

 

Tournoi du Pastel n°2 1 an
Tournoi du pastel n°1 1 an
6-0
COLOMIERS / U15 1 an
COLOMIERS / U15 : résumé du match 1 an
1-3
AV.F. 46 NORD / U17 1 an
AV.F. 46 NORD / U17 : résumé du match 1 an
5-1
U19 / CAZES O. 1 an
U19 / CAZES O. : résumé du match 1 an
4-0
U17 / J.S. PRADETTES 1 an
U17 / J.S. PRADETTES : résumé du match 1 an
4-1
LUC PRIMAUBE F.C / U19 1 an
LUC PRIMAUBE F.C / U19 : résumé du match 1 an
0-11
U15 / CAHORS F.C. plus de 2 ans
U15 / CAHORS F.C. : résumé du match plus de 2 ans
2-2
TLSE METROPOLE FC / U17 plus de 2 ans