LAVAUR FC : site officiel du club de foot de LAVAUR - footeo

La Dépêche du Midi


DH : Lavaur-Revel

Vieille connaissance

 

Pour son troisième match de championnat et avant une pause Coupe de France à domicile contre Onet-le-Château, le FC Lavaur-Labastide reçoit Revel, ce samedi, à 20 heures. Un derby aux accents de déjà vu tant les équipes se connaissent et ont l'habitude de ce type de confrontation.

 

On pourrait donc croire à la routine, mais ce match de début de saison revêt déjà pour les deux formations un goût de pression. En somme, un enjeu plus que symbolique. Revel, prétendant au titre, prévu sur le papier comme un adversaire potentiel de Luzenac et autre Labège pour l'accession en CFA 2 n'a pas débuté la saison comme il l'espérait, une défaite à Montauban et un nul à domicile contre Lavelanet, le nouveau promu, deux résultats mathématiquement peu rentables. Mais ces contre-performances, à les analyser de près, s'expliquent plus par un concours de circonstances défavorables que par une baisse de potentiel. Ainsi, aux dires de certains observateurs, Revel a fait plus que jeu égal à Montauban avant de s'incliner sur un petit coup franc astucieusement tiré et a dû faire face contre Lavelanet à la défection de nombreux titulaires. On peut donc s'attendre à une équipe revancharde, soucieuse de remonter la pente, ayant en mémoire la convaincante victoire en finale de coupe du Midi contre Lavaur.

 

Double revanche

Mais les Tarnais se souviennent aussi. L'échec de la finale devrait être dans les têtes, tout autant que la défaite du week-end dernier à Montauban. Mais plus que du résultat, c'est de la manière. Trois buts donnés à un adversaire ravi de l'aubaine, alors qu'il y avait bien mieux à faire. Aussi, ce samedi, place devra être faite à la rigueur défensive. Nul n’ignore la qualité de la machine revéloise, bien huilée, forte de sa maturité et de ses qualités techniques dans le dernier geste. Lavaur qui n'a pas les ambitions de son adversaire du jour cherche à se positionner rapidement pour éviter la galère vécue la saison précédente. A cette fin, le souci reste de prendre des points au plus vite. La réussite contre le TFC n'ayant pas été renouvelée en terre tarn-et-garonnaise, ce match revêt une véritable importance.

 

Pour y parvenir, peu de modifications à prévoir dans l'effectif, sinon quelques transferts de banc à terrain et vice versa. La jeunesse de ce groupe autorise des espoirs, mais son manque de maturité le rend aussi fragile. Rien ne vaut dans ce cas de figure la mise en confiance, qu'accordent les résultats positifs.

Aux joueurs de trouver en eux l'orgueil nécessaire aux revan­ches à prendre. Le groupe sera composé des quatorze suivants :

 

Breffel, Zoto, Combes, Inconnu, Suquet, Tahri, Chemel, Cathala, Rougeas, Metges, Flor, Causse, Gontier et Poujade.

 

La réserve ouvre à domicile

En lever de rideau, à 17 h 45, la réserve version 99-2000 fera ses débuts à domicile contre Rigautou. Un adversaire, néo promu, fort d'un nul au premier match contre Mazamet, ce qui laisse supposer la qualité de cette formation, déjà auteur la saison passée d'un superbe parcours. Lavaur pour sa part a chuté en terre aveyronnaise contre Rodez. A l'origine de cet échec, des erreurs individuelles venues amoindrir une formation encore en cours de préparation physique et tactique. Même si l'avenir n'est pas inquiétant, un résultat positif s'impose pour de suite éviter la zone rouge. Anglade, nouvel entraîneur, devrait bénéficier d'un effectif quasiment complet. Voilà donc un test grandeur nature pour cette jeune équipe.

 

DH : Lavaur-Revel : 0-2

Trop fort Revel

 

A Lavaur, Revel bat Lavaur par 2 à 0 (mi-temps : 1-0).

Pour Revel: Jarriot (38) et Sadaoui

Avertissements pour Revel : Stebig, Carayon et Carlessi.

Arbitre : M. Dedieu.

 

Pour son deuxième match à domicile, Lavaur est tombé sur plus fort que lui. Impressionnante de puissance physique, ne cherchant pas à construire de derrière mais s'appuyant sur son expérience offensive, la machine revéloise s'est logiquement imposée face à une formation locale timide, manquant manifestement de maturité et de conviction dans l'engagement physique nécessaire à la division d'honneur.

 

Le match démarre correctement pour Lavaur, mais très vite, suite à une erreur défense, Sadaoui se retrouve seul face à Breffel ; ce dernier évite le pire mais Revel profite de ce flottement adverse pour s'installer dans le camp tarnais. S'ensuit une domination haut- garonnaise, surtout dangereuse sur coups ; de pied arrêtés, fidèle à la réputation technique de Vidal, Séguier et autre Pélissier. Lavaur subit mais s'offre en contre deux nettes occasions par Chemel qui, (une première fois, croise trop sa reprise avant d'écraser une volée au point de penalty. Les locaux refont surface dans le combat physique, notamment au niveau aérien, mais intervient à la trent-huitième minute un corner mal repoussé par la défense vauréenne dans les pieds de Jarriot intelligemment, croise sa frappe au ras intérieur du filet de Breffel. Dans ces moments, l'absence de maturité se ressent, les locaux accusent le coup mais la mi-temps intervient sur ce score de 1 à 0 pour Revel.

 

Chemel, faux frère revélois

D'entrée de deuxième période, Lavaur, apparemment revenu avec la ferme intention de redresser la tête, cherche à imposer son jeu sur un ballon récupéré dans le rond central ; Chemel, l'ex-Revélois, élimine son adversaire direct, s'infiltre dans la défense adverse, avant d'offrir un ballon de but à Tarhi. Ce dernier, dans son face-à-face avec le portier Guiraud choisit de frapper en force à côté de la cage. Une nette occasion d'égaliser vient de passer et a le don de renforcer la vigilance haut- garonnaise. Revel, qui croit en son étoile, reprend le contrôle technique des opérations, son expérience des matches importants se fait sentir et sur un contre. Pélissier offre un ballon millimétré à Sadaoui dans le dos de la défense locale. L'attaquant revélois prend son temps, revient vers l'axe et décoche une frappe qui va toucher le montant gauche de Breffel avant de rejoindre les filets.

 

Il reste vingt minutes, mais l'on sent que le match est joué. Forte de son avance, l'équipe visiteuse va jouer intelligemment.

 

La poussée de Lavaur, trop désordonnée, tombe sur une défense regroupée qui n'aura pas trop de mal à contrer les tentatives peu convaincantes des Tarnais. Tahri sera à deux doigts de réduire le score à cinq minutes du coup de sifflet final, mais Guiraud sauvera miraculeusement sur sa ligne. Au final, la victoire de Revel ne souffre d'aucune contestation : supérieurs quasiment dans tous les compartiments du jeu, mais surtout dans l'approche et la gestion mentales de ce type de match, les coéquipiers de Stebig ont démontré qu'il faudrait cette année encore compter sur eux.

 

La soupe à la grimace

Côté vauréen, la soupe à la grimace de fin de match montrait la conscience de chacun d'être passé à côté du match. La réalité de la division d'honneur a renvoyé les Tarnais devant l'ampleur de la tâche à accomplir ; elle passera d'abord par plus de présence physique et de conviction dans le jeu, ceux des samedis à domicile contre Onet pour un tour de Coupe de France qu'il faudra prendre comme une occasion de briser la minisérie de défaites.

 

Tournoi du Pastel n°2 1 an
Tournoi du pastel n°1 1 an
6-0
COLOMIERS / U15 1 an
COLOMIERS / U15 : résumé du match 1 an
1-3
AV.F. 46 NORD / U17 1 an
AV.F. 46 NORD / U17 : résumé du match 1 an
5-1
U19 / CAZES O. 1 an
U19 / CAZES O. : résumé du match 1 an
4-0
U17 / J.S. PRADETTES 1 an
U17 / J.S. PRADETTES : résumé du match 1 an
4-1
LUC PRIMAUBE F.C / U19 1 an
LUC PRIMAUBE F.C / U19 : résumé du match 1 an
0-11
U15 / CAHORS F.C. 1 an
U15 / CAHORS F.C. : résumé du match 1 an
2-2
TLSE METROPOLE FC / U17 1 an