LAVAUR FC : site officiel du club de foot de LAVAUR - footeo

Lavaur Fonsorbes

La Dépêche du Midi

Le choc des leaders

 

A qui l'honneur ? Si vous êtes capables de. répondre à cette question, vous devez être un as du Loto sportif. Mais avant d'empocher le pactole, il va falloir passer par le rectangle vert. Actuellement, quatre équipes tirent le peloton : Cahors qui reçoit le T.f.c., Cugnaux qui reçoit Les Fontaines, Lavaur qui reçoit Fonsorbes et Fonsorbes qui va... Et samedi, vers 22 h 30, il risque de manquer du monde en haut de l'affiche. Sûr que pour prendre des options, il faut commencer par gagner à domicile. Mais voilà, les invités des Vauréens, samedi, sont plutôt du genre « fouteurs d'embrouilles », au bon sens du terme. Comment ces Haut-Garonnais qui montent de la promotion honneur se permettent-ils de tenir tête aux grands ? C'est qu'ils ont recruté mes amis. Un recrutement judicieux qui leur permet de jouer les premiers rôles en ce début de saison. Avec Malek, ex-stagiaire du Paris-Saint-Germain, et Komano, ex-T.f.c., l'ensemble de l'équipe joue physique et juste. « Un peu truqueurs », rajoute Ruben Martinez qui a déjà reçu les échos des équipes qui les ont rencontrés. « J'espère que nous aurons le même arbitrage qu'à Cugnaux », renchérit le directeur sportif. Pour Patrick Gougginsperg, « il suffit de jouer collectif comme nous l'avons fait à Cugnaux ». L'entraîneur, sauf incident de dernière minute, pourra compter sur tout son effectif, présent à Cugnaux. Voilà au moins un gage de sécurité pour la continuité du bon début de saison des joueurs du Jacquemart.

 

Refaites-nous Cugnaux...

 

Pour les supporters, de plus en plus nombreux à chaque match, il est impératif que les locaux nous « ressortent » le match de samedi dernier. « Le Cobra » (Assié) et « Poupon » (Danimbe) ont rayonné. Léo G'Bizié mobilise une défense par sa présence physique, il ne lui manque que la réussite. Cresp et Benos, toujours aussi virevoltants, peuvent à tout moment faire la différence, ainsi que Galy (un peu en dedans à Cugnaux). Quant à la défense, articulée autour de Lacoste et du dernier rempart Massol, elle fera tout pour oublier le cauchemar-de samedi dernier où, sans être inquiétée outre mesure, elle afficha trois au boulier.

 

Le compliment de samedi dernier sortit de la bouche même de Christian Lopez : « Je ne m'étais pas trompé en désignant Lavaur comme principal rival pour la montée ». L'ex-international a avoué avoir souffert du rythme imposé par les visiteurs. C'est ce même rythme qui peut faire exploser, samedi, les joueurs de Fonsorbes. Sur une pelouse arrangée qui a retrouvé ses couleurs, les Vauréens se doivent de mettre les points sur les « i » et, tout en gardant la tête du championnat, reléguer à deux points cette équipe de Fonsorbes sur qui on commence à se poser beaucoup de questions.

 

ROMAIN.

 

La Dépêche du Midi

La victoire de l’antifoot...

 

Lavaur-Fonsorbes, 0 à 0.

 

Remplacements : A Lavaur, Galy par Lauriac (65'); A Fonsorbes, Solsona par Mars-son (80') et Laymajoux par Merland (84').

 

Avertissements : A Lavaur, G.Bizié(37') et Bardet'(78').

 

Ils ont levé les bras à la fin du match, les joueurs et dirigeants de Fonsorbes. Ils sont venus, ils ont vu et ils ont gagné... un point, ce qu'ils voulaient. Mais pour les spectateurs qui avaient vu évoluer Cahors et Les Fontaines, quelle déception. Pas de football mais du tape ballon. Le rouleau compresseur destructeur des visiteurs a réussi dans son entreprise. Et quand les locaux réussissaient à passer ce système ultra-défensif, ils tombaient sur le gardien Gleyses, allant chercher les tirs de G’Bizié (47) et Assié (52'), voyant la tête de Lacoste s'écraser sur la transversale (25') et voyant rouler sur sa ligne les ballons d'Assié (80-) et G'Bizié (83'). Pour les visiteurs, seule la tête de Komano, à la trente-quatrième minute, que Massol dut détourner en corner d'une tapette, aurait pu faire mouche. L'arbitre de la rencontre, M. Pélissier, de Nîmes, se mettant au niveau de la partie et de son score (refusant entre autres de siffler un penalty flagrant sur Assié (40e), le tout était réussi pour que cette partie de football n'en soit pas une. L'exploit de la soirée revenant à l'avant-centre visiteur Komano, réussissant à passer soixante minutes sur quatre-vingt-dix au sol ou à pleurer après l'arbitre. Quand on pense que les débutants assuraient le lever de rideau...

 

Et Lavaur dans tout ça ?

 

Pour les locaux, avertis avant le match de la façon de jouer de leurs adversaires, il ne fallait surtout pas rentrer dans leur jeu. C'est malheureusement ce qu'ils firent durant le premier acte. Le carton jaune ramassé par G Bizié en est le symbole : taclé par derrière par Malec et récupérant un coup au passage, il attendait le coup de sifflet de l'arbitre qui ne vint pas. Voyant partir son adversaire balle au pied, le brave Léo alla récupérer le ballon un peu trop virilement et vit du jaune. On ne peut même pas reprocher aux visiteurs d'avoir été méchants. Allant discuter avec le référée à chaque coup de sifflet, refusant de reculer aux coups francs, tirant les maillots loin de leurs bases, de la petite embrouille. Comme le disait si bien un spectateur à la pause : « On a vu une mi-temps de vingt-cinq minutes ».

 

Dès la reprise, les Vauréens vont essayer d'imposer leur rythme. Mais à jouer trop vite, ils laissèrent quantité de ballons à leurs adversaires. Comme la réussite n'était pas au rendez-vous, il était inutile d'insister. Bref, un match à oublier très vite.

 

ROMAIN.

 

Tournoi du Pastel n°2 1 an
Tournoi du pastel n°1 1 an
6-0
COLOMIERS / U15 1 an
COLOMIERS / U15 : résumé du match 1 an
1-3
AV.F. 46 NORD / U17 1 an
AV.F. 46 NORD / U17 : résumé du match 1 an
5-1
U19 / CAZES O. 1 an
U19 / CAZES O. : résumé du match 1 an
4-0
U17 / J.S. PRADETTES 1 an
U17 / J.S. PRADETTES : résumé du match 1 an
4-1
LUC PRIMAUBE F.C / U19 1 an
LUC PRIMAUBE F.C / U19 : résumé du match 1 an
0-11
U15 / CAHORS F.C. 1 an
U15 / CAHORS F.C. : résumé du match 1 an
2-2
TLSE METROPOLE FC / U17 1 an