LAVAUR FC : site officiel du club de foot de LAVAUR - footeo

La Dépêche du Midi

 

Lavaur toujours dans l’urgence

 

Pour son premier match de décembre, dernière ligne droite avant la trêve, Lavaur reçoit, la formation de Colomiers. Pour ces deux équipes seulement séparées d'un minuscule point, toutes deux dans la deuxième partie du championnat, il sera avant tout question d'engranger des points.

 

Lavaur   Colomiers    à 18 heures à Lavaur

 

On pourrait donc assister à un duel intense.

 

Du côté de la banlieue toulousaine, la dernière victoire remonte au 11 septembre. De quoi inquiéter passablement l'entraîneur Ribull qui, après un début canon (trois matches, sept points) ne s'attendait sûrement pas à souffrir ainsi.

 

Aux espoirs de l'été ont succédé les âpres défaites de la division d'honneur. Car cette équipe était la saison passée au niveau inférieur et doit donc assumer son apprentissage sans trop perdre confiance. Après un nouvel échec le week-end dernier au TFC, après un match de qualité par le plus petit des scores, et ceci à dix pendant une heure, le déplacement en terre tarnaise n'est pas vraiment pour rassurer les coéquipiers de Baudin.

 

Se faire violence

Dans le camp vauréen, on ne peut guère pavoiser davantage. L'avance minuscule oblige les partenaires de Suquet à concrétiser. En effet, chacun se souviendra que la dernière réception s'était soldée par un échec contre Castanet. De quoi faire réfléchir et repositionner défensivement pour éviter les erreurs flagrantes aux conséquences incontournables.

 

Le week-end dernier, Lavaur est allé chercher le point du nul à Lavelanet. Si c'était l'objectif d'avant-match, le résultat final, au vu des nettes occasions obtenues en toute fin de match, laisse un goût amer. Néanmoins, on a senti un net souci de solidarité et le retour d'une rigueur qui faisait défaut précédemment. Pas de quoi s'enflammer, juste assez pour remettre ce samedi-la même énergie collective en cherchant offensivement un impératif regain d'efficacité.

 

Concernant l'effectif, Zoto opéré d'un doigt se retrouve éloigné pour un temps des terrains. La performance d'ensemble dimanche dernier devrait entraîner une quasi totale stabilité du groupe, à l'exception de la probable intégration de Marquet, meilleur buteur du club, revenu après son élongation près de sa forme de compétition, afin de donner ce plus offensif indispensable.

 

Un match serré en perspective qui devrait offrir au public de début de soirée (18 heures) un spectacle presque garanti.

 

Un peu plus tard, dans la soirée, l'équipe 2 se déplacera loin de ses bases dans l'Aveyron, à Saint-Affrique. Après tris échecs consécutifs, il est vrai contre les trois premiers du classement, la formation d'Anglade doit absolument trouver les ressources morales pour redresser la situation. Car c'est avant tout lors de ces matches entre équipes de niveau proche que le résultat compte. Et au-delà du classement, moteur central de la motivation, il faut surtout éviter de tomber dans le syndrome du doute.

 

Lavaur se pose des questions

A Lavaur. — Colomiers bat Lavaur 2 à 1 (mi-temps : 2 à 0).

Arbitres : Da Cunha, assisté de Nargil et Romanzin.

Pour Colomiers : Buts de Letellier (20-) et Cuesta (28').

Pour Lavaur : But de Marque! (51').

Avertissements : à Colomiers, Gaudin, Arcari, Xénophane et Mauras ; à Lavaur, Cathala et Poujade. Exclusion de Poujade à la 92'.

 

Il y a des moments où le ciel semble nous tomber sur la tête. Ce samedi soir, suite à sa deuxième défaite consécutive à domicile face à Colomiers, une formation manifestement à la portée des Tarnais, les vestiaires locaux portaient une chape de plomb. Le sentiment partagé d'avoir échoué sur un écueil évitable, à un moment de la saison où les victoires portent un poids psychologique important. Manifestement, les performances en dents de scie de beaucoup de joueurs conduisent à ce type de désillusion. Chaque match tenant à quelques minuscules détails, le manque de concentration produit de soudains égarements dont Colomiers a su profiter.

 

Une faute à l'entrée de la surface, un défenseur qui sur le coup franc oublie son marquage, permettant ainsi à l'adversaire d'ouvrir le score et c'est toute la machine mentale qui se dérègle.

 

Pour peu que l'arbitre rajoute sa touche en oubliant de voir une main dans le rond central qui conduira au deuxième but de Cuesta dans une défense arrêtée face à un Breffel impuissant et la messe est dite.

 

Ce scénario aurait pu être remis en cause d'entrée de deuxième période quand Marquet inscrira un penalty consécutif à un déboulé solitaire de Chemel, mais l'absence de lucidité et la précipitation ne permettront pas de construire le football adéquat, susceptible de mettre en difficulté la défense columéraine. Une défense jeune, pas toujours très fair-play, mais sentant qu'elle tient le bout d'une chandelle après laquelle elle court depuis près de trois mois.

 

Des problèmes de relance

Des choix de relance souvent peu judicieux, un milieu de terrain totalement inconsistant, une     inquiétants, secteur de jeu qui attaque isolée où seul Chemel a su apporter sa touche de pénétration et des égarements défensifs avait jusqu'à présent fait la force de Lavaur, sans compter l'expulsion inutile de Poujade à la 92 ' minute, voilà beaucoup trop d'éléments négatifs pour oser supposer remporter les trois points. Pourtant, Colomiers n'est pas un foudre de guerre, si Baudin du haut de ses 30 ans passés tient la maison au milieu du terrain, si Touif et Cuesta dans le secteur offensif sont capables de peser sur la défense adverse, seule l'énergie de l'espoir et les cadeaux adverses ont su offrir de la consistance à cette équipe. De quoi, côté tarnais, ruminer de profonds regrets.

 

Néanmoins, la route reste encore très longue. Il y a manifestement pour cette équipe dans le doute la possibilité de produire bien mieux. Mais ce mieux ne viendra qu'au prix d'une remise en question individuelle et collective.

 

Samedi prochain, il faudra remettre sur le tapis l'enjeu de chaque match qui porte en lui sa source d/espoir. Mais Cugnaux, l'adversaire du jour, en pleine forme Actuelle et auteur d'une victoire incontestée contre le TFC, offrira une opposition bien supérieure à celle de Colomiers. Sans Suquet et Zoto, blessés, et sans Poujade, suspendu. L'occasion pour d'autres de s'imposer.

 

Tournoi du Pastel n°2 1 an
Tournoi du pastel n°1 1 an
6-0
COLOMIERS / U15 plus de 2 ans
COLOMIERS / U15 : résumé du match plus de 2 ans
1-3
AV.F. 46 NORD / U17 plus de 2 ans
AV.F. 46 NORD / U17 : résumé du match plus de 2 ans
5-1
U19 / CAZES O. plus de 2 ans
U19 / CAZES O. : résumé du match plus de 2 ans
4-0
U17 / J.S. PRADETTES plus de 2 ans
U17 / J.S. PRADETTES : résumé du match plus de 2 ans
4-1
LUC PRIMAUBE F.C / U19 plus de 2 ans
LUC PRIMAUBE F.C / U19 : résumé du match plus de 2 ans
0-11
U15 / CAHORS F.C. plus de 2 ans
U15 / CAHORS F.C. : résumé du match plus de 2 ans
2-2
TLSE METROPOLE FC / U17 plus de 2 ans