LAVAUR FC : site officiel du club de foot de LAVAUR - footeo

Lavaur Fontaines Coupe de France

Lavaur-Toulouse Fontaine, samedi, à 20 heures

La jeunesse face à l'expérience

 

On ne va pas jouer pour le plaisir, se contenter d'un match sympa. On va vraiment jouer pour gagner. » Philippe Jarriot a trop la mentalité de la gagne pour laisser passer une si belle occasion de créer l'exploit. Le FC Lavaur a beau évoluer deux divisions en dessous de Toulouse Fontaine, son adversaire du jour, l'entraîneur vauréen, verrait bien son équipe passer un tour de plus dans la compétition. Les deux premières rencontres officielles de la saison ont donné des idées et des ambitions au nouveau technicien tarnais. Lors du troisième tour de coupe à Bessières, dans un match difficile, nous avons su être présent mentalement. Samedi dernier, en championnat, face à Cahors, on nous a fourni un bon match. La confiance est donc là, mais Philippe Jarriot est conscient que l'équilibre peut être précaire : « L'équipe est très jeune, donc encore un peu fragiles. Même si la saison est lancée sur de bonnes bases ». De sa jeunesse et de sa fougue, le FC Lavaur en aura bien besoin pour déstabiliser le bloc des Fontaines.

 

Les Toulousains connaissant certes une mauvaise passe en championnat restent de redoutables clients. La descente de CFA à CFA 2 en fin de saison dernière aurait pu faire craindre une hémorragie de joueurs, mais la plupart sont restés fidèles au club. La base, autour de G'Bizié, Moins ou Bazzo, reste solide et les « vert et blanc » possèdent une longue expérience du championnat national. Philippe Jarriot a bien évidemment sa petite idée pour contrer des Toulousains en panne de confiance. Il pourra en outre compter sur la totalité de son effectif, aucune blessure ou suspension ne venant grever celui-ci. L'heure des choix est venue car seize joueurs postulent pour quatorze places. « Quelque chose est en train de se créer », se réjouit l'ancien Revélois. Une victoire face aux Fontaines apporterait un ciment supplémentaire à l'édifice vauréen. L'équipe : V. Breffel, 0. Breffel, F. Marty, G. Marty, Messaoudi, Gourmanel, Inconnu, Cathala, Espinosa, Tahri, Bouasli, Jordana, G. Chemel, Gontier.

 

Les matchs du 2e tour de la coupe du midi

Samedi, 20 heures :

Labruguière-Benfica Graulhet

Brassac-Sorèze.

Dimanche, 15 heures :

Saint-Sulpice-Guitalens

Blan-Rabastens

Giroussens-Lacaune

Lombers-Lautrec

Le Masnau-Rives/Tescou

Fréjeville-Saint-Amans

Valence-d'Albi-Sémalens

Rivières-Lé Garric

Saint-Salvy-Cambounet

Arthès - Castelnau-de-Lévis

Soual-Cagnac

Lempaut-Saint-Juéry.

 

D.JEAY.

 

Lavaur ne méritait vraiment pas ça

 

Lavaur-Fontaines : 1 à 1 après pro­longations. Fontaines gagne aux tirs aux buts : 4-3

Pour Fontaines : Buts de Gers (64" sur pen.).

Pour Lavaur : Gaétan Marty (92e).

 

Lavaur: V. Breffel, Messaoudi, Cathala (puis G. Marty, 70e), F. Marty, Gourmanel, Inconnu, Espinosa (puis 0. Breffel 0), Tahri (puis Bouasli, 65e), Gontié, Jordana, Chemel. Ent : Jarriot

 

Fontaines : Quarcy, Hourliac, Fourat, Ramond, Audard, Bazzo, Gers, M. Bina (puis Fèvre, 56e), Laqsil (puis Torrent, 80e), Lambert (puis Hamelin, 87e), Alaminios. Ent : Ivancic.

 

Lavaur ne jouera pas le prochain tour de Coupe de France, malgré une prestation exemplaire. Les Fontaines, pourtant deux niveaux au-dessus, ont peiné et ne doivent leur qualification qu'à Quarcy, stoppant trois des tirs aux buts des Vauréens. Ovationnés à leur sortie du terrain par le nombreux public présent, les joueurs du FC Lavaur quittent cette Coupe de France la tête haute. Crispés par cette confrontation face à un adversaire a priori supérieur, les joueurs vauréens mettaient une bonne vingtaine de minutes à rentrer dans la partie. Mais les Fontaines étant eux aussi amorphes, le match ne démarrait vraiment qu'à la vingt-cinquième -minute, après une chevauchée de Chemel qui finissait par une frappe échouant à côté du poteau droit. Montrant plus d'envie que leurs adversaires, plus mordants dans le jeu et dans les duels, les locaux essayaient d'enchaîner un jeu rapide sur les côtés, mais se heurtaient fréquemment à la défense centrale. Les visiteurs se contentaient, quant à eux, d'abuser de longs ballons, mais la défense locale veillait au grain. Gourmanel, très actif, Breffel, précieux dans ses sorties aériennes, soulageaient les locaux à plusieurs reprises. En cette première mi-temps, tour à tour, Inconnu, de la tête, Chemel d'une frappe trop croisée, et Tahri, auteur d'un exploit technique côté gauche, auraient pu trouver l'ouverture. Mais Quarcy, Bazoo et Audard, forts d'une expérience certaine, annihilaient toutes velléités locales. La solidarité excelle. La seconde période voyait des Vauréens ajouter du rythme à la partie, et ceux-ci se créaient plusieurs occasions, notamment par Chemel, véritable feu follet en attaque, mais le dernier geste laissait à désirer. Et sur un contre mené par Hourliac, l'arbitre central désignait, suite à un cafouillage dans les 16 mètres de Lavaur, le point de penalty. Un penalty que Gers transformait, alors que Breffel touchait le ballon, insuffisamment cependant. Il restait, dès lors, vingt-quatre minutes à jouer, et loin de se décourager, les locaux poursuivaient dans leur entreprise et continuaient de produire du jeu. Chemel encore, Bouasli, puis Jordana, avaient les possibilités de permettre à l'équipe de revenir au score. Mais ce diable de Quarcy veillait encore. Et alors qu'on se dirigeait vers la fin de ce match, Gaétan Marty, entré enjeu peu de temps avant, s'autorisait une action individuelle somptueuse, et, après avoir crocheté trois défenseurs, logeait le ballon dans la lucarne du gardien toulousain. Sur l'engagement, l'arbitre sifflait la fin de ce match et le public pouvait donc avoir droit aux prolongations. Deux mi-temps de prolongation dans lesquelles la seule équipe vraiment présente sur le terrain allait être le FC Lavaur. Une solidarité et un mental exemplaire permettaient aux coéquipiers d'Inconnu de se montrer les plus dangereux. Jordana oubliant Bouasli au centre, Chemel écrasant trop sa frappe aurait pu permettre au club local de se qualifier. Mais malgré une débauche d'énergie totale, les Vauréens allaient devoir terminer ce match par une série de tirs aux buts. Et si Breffel stoppait bien deux frappes toulousaines, Quarcy, lui, arrêtait trois tirs, ce qui, après le sixième tireur, envoyait Les Fontaines au paradis. Fatigués, frustrés après la rencontre, les joueurs vauréens pouvaient cependant sortir la tête haute, car les vertus de jeu et de solidarité entrevues, ce samedi, face à un adversaire de CFA 2 laissent poindre des jours plus rosés. Le public, d'ailleurs, n'avait de cesse de flatter les joueurs sur leur comportement et leur envie de jouer, ce qui devrait permettre au club de retrouver quelques supporters supplémentaires lors des prochains matchs.

 

Tournoi du Pastel n°2 1 an
Tournoi du pastel n°1 1 an
6-0
COLOMIERS / U15 plus de 2 ans
COLOMIERS / U15 : résumé du match plus de 2 ans
1-3
AV.F. 46 NORD / U17 plus de 2 ans
AV.F. 46 NORD / U17 : résumé du match plus de 2 ans
5-1
U19 / CAZES O. plus de 2 ans
U19 / CAZES O. : résumé du match plus de 2 ans
4-0
U17 / J.S. PRADETTES plus de 2 ans
U17 / J.S. PRADETTES : résumé du match plus de 2 ans
4-1
LUC PRIMAUBE F.C / U19 plus de 2 ans
LUC PRIMAUBE F.C / U19 : résumé du match plus de 2 ans
0-11
U15 / CAHORS F.C. plus de 2 ans
U15 / CAHORS F.C. : résumé du match plus de 2 ans
2-2
TLSE METROPOLE FC / U17 plus de 2 ans